Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 19:25

Personne ne peut ignorer que vivant dans un régime politique dit de dictature, intransigeant, la grande majorité de ceux qui n'apprécient pas la politique appliquée, optent pour un comportement empreint de mièvrerie afin d'éviter des représailles probables. Il en est qui jugeront que c'est de la faiblesse, mais le plus souvent seulement quand le régime a changé et le danger écarté.
La révolution Tunisienne s'est mise en bonne marche, une révolution Algérienne semble avoir avorté, en premier lieu les Algériens ne peuvent ignorer le terrorisme islamique pour l'avoir vécu, ceux qui aspirent à la démocratie craignent à très juste titre ce courant politico-religieux à l'affût  d'apporter, en plus de la misère sociale, d'horribles souffrances physiques individuelles ou collectives, par la vindicte populaire à grand renfort d'hystérie et frénésie de masse savamment dirigée, sans oublier la guerre contre ceux des autres religions, quels qu'ils soient et où qu'ils vivent. Nous pouvons ajouter à cela un pouvoir orchestré habilement par M. Abdelaziz Bouteflika, qui sait y substituer les ressentiments d'une autre expérience frustrante, celle du colonialisme qu'il ne manque jamais de montrer du doigt, provenant de ceux-là même qui provoquent cette aspiration à la démocratie.
De l'exemple même des événements d'Algérie, que nous aurions tort d'oublier ou de négliger, le danger en Egypte  est que l'esprit démocratique ne puisse dominer sur l'islamisme politico-religieux, les règlements de compte seront inévitables d'abord contre ceux qui ont approuvé et plus ou moins bien vécu avec la présidence de M. Mohammed Hosni Moubarak, la cible suivante seront les démocrates, puis viendra une guerre contre Israël qui est déjà quasiment déclarée, aussi par l'Iran, le Liban, et par des Palestiniens dont l'aspiration à la violence ne fait plus de doute. Ajoutons y la Turquie et nous pouvons imaginer une guerre nucléaire.
Face à tous ces aspects d'une catastrophe imminente, il est difficile de s'étonner que les réactionnaires Egyptiens soient animés d'une volonté farouche.
Pour quelques dirigeants, dont les nôtres il faut maintenant prendre conscience d'avoir désavoué le gouvernement en place, et d'avoir influé pour un changement dont nous avions en toute logique à douter qu'il s'effectue sans aucune conséquence. Ceux qui sont pour la guerre contre Israël sont-ils compatibles avec ceux qui sont contre et qui veulent respecter le traité de paix en vigueur.
La précipitation à se prononcer pour un changement immédiat tient sans doute à l'effondrement rapide du président Tunisien, mais en quoi les agissements de ces deux dirigeant sont-ils semblables?
Nous aimerions être informés, nous avons été tenu au courant sur les agissements crapuleux en Tunisie, mais qu'en est-il exactement en Egypte?
Qu'elle est la composition exacte des opposants, plus de démocrates que d'islamistes, ou inversement, quels sont et seront les plus impliqués?
Voilà qui pourrait nous donner quelques indications sur la suite, qui ne se fera plus sans d'autres douleurs.

Si je pouvais me permettre, en ce qui concerne les démocrates sont-ils certains de dominer un conflit et son issue contre le pouvoir et contre les intégristes, quel est celui des deux camps principaux, en cas de victoire, qui sera le plus magnanime à leur égard?

 

 

 Mountain - Dreams Of Milk And Honey   


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michaël BELLON - dans Artiste-peintre
commenter cet article

commentaires